7 juillet 2020 / Nos actions

Discours d'installation

Vidéo

Merci beaucoup messieurs les ministres, cher Gérald, cher Olivier.

Tout d'abord, c'est avec beaucoup d'humilité et beaucoup de fierté, beaucoup d'honneur que je ressens la confiance que me font le président et le Premier ministre en me confiant cette mission. Tu l'as dit Gérald, immense. D'autant plus immense que nous sortons d'une crise qui a montré à la fois les forces et les faiblesses de notre action publique, qui a aussi montré l'attachement des Français à cette action publique et qui a aussi montré à quel point, alors que nous allons entrer dans une phase de reconstruction économique et sociale, cette action publique va être déterminante. C'est un ministère qui m'est confié pour renforcer les services publics, pour en renforcer les résultats et pour soutenir ceux et celles qui le font vivre au quotidien. C'est un ministère dédié. Ce sera une grande maison du service public qui pourra permettre de faire travailler ensemble toutes les administrations que vous avez citées et d'autres et qui sont, on le sait, extrêmement engagées à faire changer les choses et j'aurai je crois à mes côtés des agents très engagés à transformer cette action.

Le Premier ministre l'a dit, nous sommes tous des acteurs de l'intérêt général et c'est donc avec tous les membres du gouvernement dans vos fonctions nouvelles, cher Gérald et cher Olivier que nous aurons à travailler. Je pense aussi que nous aurons à travailler très particulièrement avec Jacqueline Gourault, avec Olivier Véran pour les responsabilités qui sont les leurs. Vous l'avez dit l'un et l'autre, vous avez déjà bien ouvert le chemin avec le droit à l'erreur qui permet de changer d'une logique de sanction à une logique de conseil et d'accompagnement de concitoyens pour recréer de la confiance. Avec bien sûr les négociations très importantes, très profondes que tu as menées avec les syndicats pour notamment repenser les carrières, la formation et nous devons aller plus loin. Nous devons aller plus loin pour transformer profondément l'action publique, pour la rendre plus proche, plus lisible, plus efficace, plus concrète pour que les résultats de ce que nous décidons se voient dans la vie quotidienne des Français, pour que dans cette reconstruction que nous menons, nous puissions évaluer pas à pas la meilleure manière de faire descendre partout en France concrètement ce que le président et le Premier ministre ont posé comme une priorité, ce que les Français attendent particulièrement et ce que nous avions pris comme engagements en 2017. Le numérique est au cœur de cette transformation, à la fois pour les agents et pour les citoyens qui attendent aussi un levier de transformation.

Je pense également qu'il y a là un enjeu démocratique absolument essentiel. Comment ce que nous décidons, ce que nous votons entre dans le quotidien des Français. Cette transformation n'est pas que celle de l'État. Elle est forcément liée à celle des collectivités locales pour essayer de réfléchir à mettre l'action au niveau le plus pertinent et nous aurons, cher Gérald, évidemment des réflexions à avoir sur l'État déconcentré et la meilleure manière d'être efficace. Pour réussir cette transformation, pour porter ces résultats, il y a bien-sûr un deuxième défi, essentiel et consubstantiel. Donner les moyens, donner la capacité d'initiative, donner du sens à ces serviteurs, à ces professionnels de l'intérêt général que sont les agents publics et les fonctionnaires. Ils ont je crois plus que jamais besoin de notre reconnaissance et de notre confiance. Ils ont été, ces six millions de personnes, quel que soit leur statut au cœur de cette crise. Ils ont permis à l'État de tenir, qu'ils soient soignants, qu'ils soient enseignants, qu'ils soient policiers, militaires, agents des administrations centrales ou déconcentrées. Ils sont au service des Français et nous devons leur donner les moyens de pouvoir mener cette action avec toute l'envie de servir qui est la leur.

Je veux donc redonner un nouvel élan à l'action publique, leur donner une nouvelle confiance dans le service public et donner surtout l'envie de servir à ceux dont c'est la mission chaque jour. Tous les Français peuvent être des acteurs de l'action publique et tous les Français doivent pouvoir également accéder à l'emploi public. Tu l'as dit Olivier, notre fonction publique doit révéler encore plus la diversité de ce qu'est notre pays. Elle doit pouvoir valoriser tous les talents, toutes les compétences, et l'enjeu de la formation est particulièrement important. Les agents publics doivent également être exemplaires et nous savons combien cette fonction publique, cette action publique a été au cœur du projet français. C'est elle qui a reconstruit la France quand elle a été affaiblie au cours des dernières crises. Nous devons aujourd'hui la moderniser, la faire entrer pleinement dans les attentes des Français du vingt-et-unième siècle et ainsi permettre à la France de rester indépendante et souveraine. Merci de votre confiance et merci du travail que nous pourrons faire ensemble. Merci à tous les agents de la fonction publique, territoriale, hospitalière et de l'État, parce que c'est avec eux que nous réussirons.

Partagez sur :

Toute l'actualité

16 octobre 2020 / Nos actions
VidéoCabinet de la ministre
2 octobre 2020 / Nos actions
Vidéo
18 septembre 2020 / Nos actions
VidéoCabinet de la ministre
7 septembre 2020 / Transformation numérique de l’Etat
Article
4 septembre 2020 / Nos actions
ArticleCabinet de la ministre